Quand faut-il extraire les dents de lait ?

Les dents de lait sont, par définition, des dents temporaires. C'est-à-dire qu'elles vont tomber une à une au fur et à mesure de la croissance des mâchoires. Chacune sera remplacée par la dent définitive qui lui correspond. Mais dans certaines situations, votre dentiste au centre dentaire Docali Roubaix, va devoir extraire lui-même une ou plusieurs dents de lait.


Pourquoi les dents de lait tombent-elles ?

Les dents de lait, comme les dents définitives, tiennent dans la mâchoire grâce à leur racine. Or, au fur et à mesure que la dent définitive se déplace vers la cavité buccale, elle résorbe petit à petit la racine de la dent de lait qu'elle va remplacer. Ce phénomène est appelé rhizalyse. Une fois que sa racine est entièrement résorbée, la dent temporaire tombe.


Quand faut-il extraire les dents de lait ?

Il existe des circonstances où le dentiste est obligé d'extraire la dent temporaire sans attendre que sa racine se résorbe. Quelques exemples :

  • La dent de lait est profondément cariée et elle ne peut être conservée avec succès.
  • Elle est fracturée.
  • Elle est infectée et présente un risque pour la dent définitive située au-dessous.
  • La rhizalyse ne peut se faire que partiellement à cause d'un défaut dans l'orientation de sa racine par rapport à la définitive. La dent de lait bloque alors la dent définitive qui ne peut pas évoluer.
  • La dent de lait reste en place alors que la dent définitive a déjà fait son apparition (dent en "double file").
  • Certaines techniques orthodontiques (pilotage) préconisent l'extraction de dents de lait pour faire de la place à la dent définitive et finalement raccourcir la longueur du traitement orthodontique.


Extraire et conserver l'espace

Quand une dent de lait est enlevée précocement, il arrive que les dents voisines se déplacent en direction de l'espace vide. Résultat : la dent définitive n'a plus la place de pousser. C'est la raison pour laquelle votre dentiste peut vous proposer la réalisation d'un mainteneur d'espace. Celui-ci empêchera les déplacements des dents et l'espace nécessaire sera conservé. À la poussée de la dent définitive, le mainteneur d'espace est retiré.

 

Image par Pezibear de Pixabay